À TOUS LES ECHOS… La cueillette de ce lundi 6 avril

Voyons ce qu’a donné cette collecte, aujourd’hui !

Le thème était ECHO.

Voyageant dès le matin, Lydia nous emmène à la MONTAGNE.

 

Jacou est partante, malgré un éventuel effet BOOMERANG,

 

Et Lilou se joint à elles, pour IODLER de plus belle.

 

PatchCath détricote la MODE,

 

Tandis que Ghislaine résiste aux RAGOTS, qui, en ce moment, défilent, eux, à la vitesse grand V.

 

Donc attention tout de même au RADAR de Iotop

 

Et, plus encore, à un potentiel CORBEAU, comme le suggère Laura.

 

Tout ça donne le HOQUET à Carnetsparesseux,

C’est pas comme ça que ça va lui passer…

 

Laurence Délis se pose et écoute la RESONANCE de la Terre.

 

Pendant qu’avec MarieJo loin de la une du JOURNAL on parlait chiffons…

 

Les mots à utiliser sont donc :

MONTAGNE
MODE
RAGOT
RADAR
CORBEAU
IODLER
BOOMERANG
HOQUET
RESONANCE
JOURNAL
GRONDER
PROFOND
GLACIAL

Donc treize mots avec ceux que j’ai rajouté.

Si vous souhaitez participer, vous pouvez déposer votre lien ci-dessous en commentaires jusqu’à vendredi 10 avril !

À très vite, et prenez bien soin de vous !

 

Source gif : giphy.com

Amours, délices et orgues- Les textes des Plumes chez Emilie 7.20

Bonjour à toutes et à tous,

Voici les textes de la session 7.20 des Plumes Chez Emilie :

Ghislaine Son texte ici
Lydia Fraise
Lilousoleil Son texte ici
Oncle Dan Une liqueur explosive
Marie-Jo Pseudo : Calimero
Euphrosyne Amours, délices et orgues de barbarie
PatchCath Au pied du buffet d’orgue
Jacou Une journée ordinaire
Célestine Chlorophylle
Laura Son texte ici
Pit Jak Son texte ici
Carnetsparesseux Le rêve du hareng-saur
Iotop Enfin une bonne nouvelle

Vous trouverez ci-dessous la participation de Lady Ardenne (Une histoire de fraise : délice d’hiver), puis la mienne (Comme un été).

Une histoire de Fraise : délice d’hiver !

Une odeur de pâtisserie embaume tout l’atelier. On peut la sentir jusqu’à l’enclos, cette odeur particulière, mélange de cookie et de sucre caramélisé…
Je suis dans mon coin, près de l’orgue de barbarie, je boude… c’est l’heure des caprices. Rien de plus normal en ce soir du 24 décembre. Oh je ne manque pas d’amour ! Mais ce soir, je ne veux pas que Papa parte. Nous ne sommes pas une famille ordinaire, on prépare Noël toute l’année, mais le 24 au soir pas de réveillon ! Il faut attendre la matinée du 25 bien tassée, pour fêter Noël.
Papa lance un sortilège ou deux pour accélérer les choses. Comme chaque année, on enveloppe les cadeaux avec douceur et amour, je jette du sel autour, pour le bonheur, c’est ma mission la plus importante ! On ne parle pas souvent de moi, pourtant j’en fais des choses : nourrir, brosser les rennes, goûter les différents gâteaux (à la fin c’est presque écœurant !), divertir les lutins, choisir les papiers cadeaux….
« Comment ça va, ma petite Fraise ? demande Papa.
« Bien ! » je réponds méchamment.
Ce soir tu vas mettre ton bonnet le plus long et ton manteau le plus chaud ! » dit simplement Papa.
Je regarde Papa avec de grands yeux écarquillés… Je n’y crois pas…
« Tu m’accompagnes ! » ajoute-t-il en souriant.
« OUaaaaaaaaaaaaaaaaaaaais ! »
Je suis assise à côté de papa sur le traineau.
« Tu as la liste ? » interroge papa.
« Oui » je réponds toute fière.
« Alors on y va ! » dit il.
Maman lâche les rennes et on s’envole.
Je suis Fraise, la fille du Père Noël et ceci est le récit de ma première tournée !

Ecrit par Ladyardenne, le 31 mars 2020

Et ma participation (j’ai laissé COOKIE de côté))

Comme un été

Par quel sortilège aurais-je pu l’imaginer ?
Mon cœur enclavé, et si loin désormais,
La douceur de ta peau et la fièvre de mes caprices
évaporés…
Comme l’eau d’un orage d’été.

Est-il vrai que j’aurai bientôt tout oublié ?
Ces fraises humides à ton goût parfumé
Ce sucre enivrant mais pur qui, de ta bouche, glisse,
enfin qui glissait…
Comme les mots d’amours d’été.

Dis-moi quelle famille de démons dois-je invoquer ?
Quelle pâtisserie ou potion avaler ?
Pour rejouer de ces orgues mortes dans un cri brutal,
puis un silence épais…
Comme l’eau d’un orage d’été.

Et que m’adviendrait-il si je me retournais ?
Statue de sel ou fantôme décharné
Sorcière écœurante dansant seule aux bacchanales ?
Trio infernal…
Ou anges passagers…
Comme les mots d’amours d’été.

© Emilie BERD 3 avril 2020

 

Bisous à tous et à lundi !

Amours, Délices et Orgues – La récolte du Lundi 30 mars

Oui, oui, oui… Lilou, Oncle Dan et Jacou ont complètement craqué le titre que j’avais prévu pour cet article.

Je l’ai conservé, malgré tout, mais j’entame, et ce dès ce soir, une remise en question profonde  : Est-ce supportable d’être prévisible à ce point ?

Je crois (malheureusement) que j’ai un peu de temps devant moi pour y répondre…

Trêve de plaisanteries ! Et place au délice !

Très tôt, ce matin, Lydia nous a confessé une petite faiblesse pour la PÂTISSERIE.

Faites comme si ce n’était pas elle, elle est soumise à un dur régime en ce moment !

 

PatchCath rêve de SUCRE.

Tandis que Laura préfère le SEL.

Adrienne a des envies de FRAISES (j’dis ça…)

Ne manque plus que le chocolat des COOKIES de Marie-Jo !

Parmi les ingrédients d’une bonne recette, il faut également beaucoup d’AMOUR et c’est Lilou qui nous l’apporte.

Dans un registre moins culinaire (quoique) et plus gothique, Oncle DAN jouent des ORGUES.

Iotop jète des SORTILEGES.

À trois, c’est mieux et ce n’est pas Jacou qui me contredira avec son TRIO.

Laurence Délis se régale en FAMILLE,

Même si certain(e)s font des CAPRICES.

Comme Ghislaine par exemple, mais elle est comme nous, elle voudrait simplement sortir!

En attendant, on peut toujours compter sur la DOUCEUR de Célestine !

 

Les mots à utiliser sont donc

PÂTISSERIE
AMOUR
SUCRE
ORGUE
SEL
FRAISE
SORTILEGE
CAPRICE
TRIO
FAMILLE
COOKIE
DOUCEUR
ECOEURANT

Ce qui fait treize mots avec celui que j’ai ajouté.

Si vous voulez participer, vous avez jusqu’à vendredi 3 avril pour DEPOSER VOS LIENS ci-dessous!

Je profite de ce petit moment pour vous dire que le débit internet ralenti et la maisonnée complètement connectée, la gestion des Gifs a été serrée (selon

À très vite et prenez bien soin de vous! La meilleure façon est de rester chez nous! Bisous

Source gifs : giphy.com

LES TEXTES DES PLUMES CHEZ EMILIE 6.20

Bonjour à tous et à toutes,

Voici les textes des Plumes Chez Emilie pour la session 6.20.

Les mots à utiliser étaient HORAIRE VARIATION REMOUS HAUTE LUNE OSCILLATION  VA-ET-VIENT VENT MASCARET PLAGE BROUILLARD GRAIN SYZYGIE BASSE

Ghislaine Son texte ici
Laura Il n’y a pas d’horaire
MarieJo Mon bonhomme à moi
Célestine Le rose d’une nouvelle aurore
Iotop La locomotive à cylindres pifométriques inversés
Jacou Syzygie ou de l’influence de la lune sur les marées
Laurence Délis Comme une promesse
Lilousoleil Son texte ici
PatchCath Changer ses horaires
Adrienne Y comme Y-a-qu’à 2
Oncle Dan Un écossais marrant

Vous trouverez ma participation ci-dessous.

La sorcière en plein décalage horaire n’avait même pas remarqué, à quel point elle s’était trompée.
Elle avait mis ses affaires dans son sac plein à craquer et, ne se doutant de rien, entendait comme à son habitude faire son pèlerinage !

Annuel ? Mensuel ? Que nenni ! À chaque syzygie pour rompre sa solitude qui avait fait des ravages.

Malgré les oscillations dont elle était capable, personne ne voulait s’asseoir à sa table. Ah bêtes, ça oui, mais pas aveugles non plus ! De là à prendre une verrue pour un grain de beauté, il ne fallait pas exagérer !
Elle gardait la tête haute

Le vent s’était calmé et le brouillard s’installait… En plus avec cette lune cachée… Elle avait déjà la vue basse mais elle était coriace. Elle s’arrêta et bu une gorgée de Mascaret. Les bulles lui chatouillèrent l’estomac et lui arrachèrent quelques variations a capella.

Elle avança encore…Le lourd portail en fer forgé avait disparu ! Et bien ça, c’était trop fort ! N’importe qui pouvait entrer à présent dans son cimetière chéri où chats noirs et feux follets se donnaient gaiement aux activités de la nuit !
Bah ! Ce monde moderne décidément, elle n’y comprenait rien! Mais au moins, personne pour interrompre son va-et-vient !
Elle pestait tant et tant intérieurement, qu’elle ne vit même pas cette flaque qui l’éclaboussa jusqu’à mi-mollet ! Surprise, elle se retourna et ce fut son sac qui prit la seconde giclée.

La sorcière en plein décalage avait pris le chemin de la plage !
L’esprit fut vite repris, elle rangea dans son sac son nez crochu et ses bijoux et se jeta (toute nue) dans les remous.

On se retrouve lundi ?

En attendant prenez soin de vous 😉

À très vite,

La collecte des Plumes chez Emilie 6.20

Coucou,

Voici les mots récoltés ce lundi pour cette session des Plumes 6.20.

Le thème était MAREE.

 

En prems, PatchCath souligne l’importance des HORAIRES,

 

Marlabis s’amuse à faire des VARIATIONS,

 

Tandis que Ghislaine est en plein REMOUS.

 

Lilousoleil dépose HAUTE (ouf au moins un adjectif !)

 

Iotop nous laisse LUNE

 

Laurence propose OSCILLATION.

 

Et Marie-Jo VA-ET-VIENT…

Résultat de recherche d'images pour "photo interdit au moins de 18 ans"

 

Lydia même étonnée qu’il y ait les Plumes encore cette semaine, ne leur a pas pour autant mis de VENT.

 

JACOU m’apprend un mot MASCARET (En même temps, je vois plus souvent la montagne que l’océan)

 

Adrienne se voit déjà à la PLAGE.

 

Laura nage dans le BROUILLARD.

 

Oncle Dan propose GRAIN.

 

Celui de Carnetsparesseux ?  SYZYGIE

Les mots à utiliser sont donc

HORAIRE
VARIATION
REMOUS
HAUTE
LUNE
OSCILLATION
VA-ET-VIENT
VENT
MASCARET
PLAGE
BROUILLARD
GRAIN
SYZYGIE
BASSE

Cela fait donc 14 mots à utiliser avec le mien (oui, je ne me suis pas foulée).

Si vous souhaitez participer, vous pouvez déposer votre lien ici jusqu’à vendredi 27 mars 18h00.

Prenez bien soin de vous, restez chez vous.

Source Gifs : Giphy.com

LES TEXTES DES PLUMES CHEZ EMILIE 5.20

Bonjour,

Les mots à utiliser étaient les suivants :

SECURITE JARDIN CREATIVITE COCOONER KOT NICHOIR PROTEGER COURIR CLAQUEMURER CABANE PENSEE BRAS BON

Voici les textes de cette dernière semaine d’hiver :

Ghislaine son texte ici
Laura son texte ici
Marie Jo Mystère et boule de gomme
Adrienne P comme Pofigisme
Patchcath  Tous aux abris
Marlabis Le refuge
Lydia B La Cabane
Lilousoleil Tous aux abris
Laurence Délis L’amour au temps du corona
Oncle Dan Son texte ici
Soène son texte ici
Celestine Anna, ma soeur Anne
Maridan-Gyres son texte ici
Carnetsparesseux Les framboises de l’aube
Jacou Un kot n’est pas un belge volatile

Vous trouverez ci-dessous ma participation (Je n’ai pas utiliser KOT).

Papillon reste à cocooner
Il ne veut plus du tout voler
Sans colère, sans haine
Ainsi obligé à ramper
Par le plus lourd des boulets
Par le poids de sa peine.
Un nichoir pour le protéger
Des vents et des pluies glacées
Pas de ses yeux-fontaine.
Dans ma cabane, emprisonnée,
Volontairement claquemurée
Quelques pensées lointaines
Essayaient d’aller te cacher
Dans les fonds de tiroirs secrets
De créativité vaine…
J’ai cru bon de me cadenasser
Que mon jardin fermé à clefs
N’était en fait qu’une aubaine.
J’aurai dû me précipiter
Dans tes bras même me jeter
Courir à perdre haleine.

©Emilie BERD 20 mars 2020

Je vous embrasse tous et toutes pendant cette période difficile.

À très vite !

TOUS AUX ABRIS -Les mots de la collecte de ce lundi 16 mars

Bonjour,

Voilà les mots qui sont tombés dans escarcelle aujourd’hui :

À 4h00 du matin, Ghislaine était déjà au poste avec SECURITE.

 

Ensuite, Soène est descendue dans son JARDIN.

 

Marlabis invoque l’article de la CREATIVITE.

 

Alors que Marie-JO songe à COCOONER,

Adrienne propose le KOT Belge.

(Pour ceux qui se demandent ce que ça signifie vous avez la définition ici.)

 

Et ça n’a rien à voir avec le NICHOIR de Lilousoleil!

 

Lydia dépose PROTEGER

 

Tandis que PatchCath pense à COURIR

 

Carnetsparesseux propose de se CLAQUEMURER, mais où donc?

 

Dans la CABANE de Laurence Délis ?

 

Ou bien dans les PENSEES de Jacou…

 

Les mots récoltés sont donc :

SECURITE
JARDIN
CREATIVITE
NICHOIR
COCOONER
KOT (facultatif car Belge)
PROTEGER
COURIR
CLAQUEMURER
CABANE
PENSEE
BRAS
BON

J’ai ajouté deux mots pour « Compenser » KOT pour ceux qui ne souhaiterait pas l’utiliser.
Donc cela fait treize mots en tout.

Vous avez jusqu’à vendredi 20 mars 18h00, pour déposer vos liens vers vos textes en commentaires ci-dessous.

Et n’oubliez pas le thème ABRI ne sert qu’à vous inspirer pour la collecte. En aucun cas, il ne s’agit d’une contrainte pour le thème de votre texte que si vous le voulez !

À très vite, et prenez bien soin de vous !!!