Les textes des Plumes Chez Emilie 9.20

Cette semaine, le thème était FERME.

Les mots à utiliser était TRACTEUR POULE PRODUIT LESSIVEUSE TRAVAILLER OUVRIR PAYSAN DODU PRUNIER TERRE POULAILLER CONSTRUIRE CONTINUER COURROIE

Voici les textes :

PatchCath À la queue-leu-leu
Lydia Le retour de la baronne
Adrienne P comme Preppers
MJ Vengeance sous le prunier
Oncle Dan Un élevage d’ornithorynques
Soène Son texte ici
Lilousoleil Son texte ici
Laura Son texte ici

Vous trouverez ma participation ci-dessous.

Les mots sens dessus-dessous (ou six exemples de mots et expressions qui ont perdu leur sens commun du fait de la pandémie)

 

INEDIT : Le mot de l’année 2020… Déjà galvaudé par nos personnages politiques, les médias l’ont complètement passé à la lessiveuse ! Un mot si beau…Original…Il en est devenu d’un banal, presque vulgaire
Pour le remplacer, les médias ont essayé Inouï mais c’était gros comme un tracteur… Et puis inouï induit ce quelque chose de violent et d’intense qu’inédit n’avait pas… À présent, la tendance est très nette pour historique… car, malheureusement, tout cela est historique…
Et plus tard, on se dira « Tu te souviens du temps où l’on trouvait un sens à l’inédit ? »

NAVIGUER À VUE : On navigue à vue lorsque l’on a une vue… Lorsque l’on n’en a pas, on ne navigue pas, on dérive…
Un jour, je l’espère, nous entendrons la vigie s’écrier « Terre ! Terre ! » En attendant, on continue d’y croire, en rêvant à des jours meilleurs, à un monde nouveau à construire…
Pour l’instant, nous vivrons avec, l’œil aux aguets…

GREVE : Parler de grève en ce moment, c’est comme se tirer une balle en essayant de se pendre…

RECORD : Aujourd’hui, ce mot a presque disparu des titres des journaux ! Les lecteurs se sont plaints aux rédactions. J’ai moi-même été choquée… Non seulement ouvrir des articles sur des souffrances et des drames avec ce terme m’a semblé obscène mais aussi (Et j’avoue que c’est une découverte depuis que je suis devenue volontaire désignée pour faire de l’instruction niveau CE2 à un éventuel petit porteur sain) confondre le sens d’un nom avec celui d’un adjectif est ballot. On parle d’un record sportif ou de chiffres record, pas de nouveau record de décès. Rien que de l’écrire, ça me fait froid dans le dos…

PREMIERE LIGNE : On les multiplie ! On crée de nouvelles premières lignes pour être certain de n’oublier personne ! Tout ceux qui travaillent dehors ou dedans pour nous aider à lutter contre cette pandémie : Personnel hospitalier, enseignants, caissiers, paysans, routiers, livreurs, maires, pères en passant par les enfants… La liste est longue et j’en oublierai de toute façon.
Je les compte, les premières lignes, pour m’endormir et ça fait exactement l’effet inverse que compter les moutons… Et moi à l’arrière je pense à la mienne, de ligne, qui en prend en sacré coup ! De confinée à confite, je sortirai dodue comme un cochon !

FAKE NEWS : Maelström de fausses nouvelles…Produits des opinions sur des sujets à plusieurs inconnues… L’émoi est aux rumeurs, ce que la courroie est au moteur
Celle que je préfère : Les masques ne servent à rien ! Elle était bien bonne !
Pour garder le moral, je rends les prunes aux pruniers, les poules aux poulaillers et les cocottes aux cocotiers…
Quant à César, ses salades il peut se les garder !

Et vous, si vous en avez ! N’hésitez pas !

À ce week-end pour les lectures et lundi pour un nouveau thème,

 

26 réflexions au sujet de « Les textes des Plumes Chez Emilie 9.20 »

  1. Ping : Les Plumes avec Emiliebird – Ma vie soenienne

  2. Et bien Emilie, je n’aurais pas imaginé m’évader de la ferme au sens propre comme tu as su si bien le faire 😆
    Quelle belle imagination. Moi, je veux bien une grosse salade César 😆
    J’ai dû faire un effort pour retrouver les mots imposés car mon esprit était tout occupé à ne rien manquer de tes fantaisies 😉
    J’adore !
    Bon weekend
    e-bisous

    Aimé par 1 personne

    • Soène
      Merci beaucoup ❤
      Je t'avoue que lorsque j'ai commencé, je n'étais pas certaine que ça marcherait, mais je me suis bien amusée à l'écrire !
      J'en ai encore quelques uns sous le coude comme ça…
      Bon week end à toi aussi
      Bisous

      J'aime

  3. tout d’abord, je me suis demandée si je n’avais pas raté une semaine. J’ai donc lu et relu ton texte. Quelle grande preuve d’esprit pour partir sur des sentiers inconnus quand moi je me suis contentée d’une petite histoire toute simple…
    Bravo et merci de nous offrir cette qualité..;
    bises encore bien trop confinées…

    Aimé par 1 personne

  4. Naviguer à vue, une chose inédite en ce moment et on n’est pas près d’atteindre la grève d’un monde plus serein après ces semaines au climat surréaliste. Le spleen va se retrouver en première ligne, un record pour lui que j’avais cru éradiquer de la maison. Quant aux fake news, elles finiront par se détruire d’elles-mêmes, par s’annuler tellement elles sont légion !
    Bisous et bravo pour ta trouvaille. Bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.