LES TEXTES DES PLUMES D’ASPHODELE 11.09

Bonjour à toutes et à tous

Voici les textes des participants aux onzièmes PLUMES D’ASPHODELE de l’année 2019.

Dans l’ordre d’arrivée :

PatchCath La dernière chasse
Ghislaine La décision
Soène Scénario catastrophe
La Plume Fragile Le chat du hasard
Lydia Le retour de Deauville de la Baronne
Ecri’Turbulente Hallucinations
Laurence Délis Un paradoxe difficile à atteindre
Lilousoleil dont vous trouverez le texte ici
Célestine L’homme qui marche
Carnetsparesseux Un petit déjeuner de poulpe
MarieJo et son texte ici

Les mots à utiliser étaient les suivants :

HASARD LUNATIQUE INTELLIGENCE METEO CONFUSION SOUDAIN PAPILLON EFFET EXTRAVAGANT ZUT BOULE DESTINER DOMMAGE DESINVOLTE

On pouvait en laisser un de côté.

Vous trouverez ma participation ci-dessous. Je n’ai pas utilisé ZUT.

MA JOLIE CHOSE

Papillon épinglé
Aux effets que tu fais
Libre et désinvolte…
Météo électrique
Comme toi lunatique,
Dans ton corps, l’orage,

Sans dommage…

Confusion et fusions,
Intelligence animale,
Dans tes boules de cristal…
Tes deux yeux ronds livrent
Au hasard l’envie, cible
Du temps invincible,

Indéfectible…

Ton rire se destine,
Entre tes lèvres soumises,
Extravagante exquise,
À mes baisers gourmands.
Ma bouche, triomphant,
Mord dans ton souffle naïf

Soudain lascif…

© Emilie BERD 21 juin 2017

Les Plumes d’Asphodèle chez Emilie reviennent en septembre. Je vous soumettrai un nouveau calendrier pendant le mois d’aout.

  À très vite  ❤

Source gif : giphy.com

30 réflexions au sujet de « LES TEXTES DES PLUMES D’ASPHODELE 11.09 »

  1. Ping : Les Plumes avec Emilieberd – Ma vie soenienne

    • Euh… Pour ZUT, il ne voulait pas rentrer 😀
      Merci beaucoup MTG
      Oui je fais une petite pause, j’ai remarqué avec horreur il y a deux jours que l’été était complètement bouclé et c’est sans compter sur l’imprévisible!
      Bisous à toi aussi.

      J'aime

  2. Ping : Un petit déjeuner de poulpe | Carnets Paresseux

  3. Ping : Un paradoxe difficile à atteindre | Palette d'expressions

  4. Zut et flute ! J’ai oublié ! Le rythme de cette semaine a été trop rapide, les jours ont passé comme des secondes et je n’ai rien vu, rien lu de cet « atelier ». Comme une plume au vent, j’ai virevolté d’une occupation à une autre sans plus penser qu’il y avait ces mots qui attendaient l’étourneau que je suis et serai de plus en plus. Zut et flute. Bisous et bravo pour ce joli poème plein de jolis baisers.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.