Y a comme un grain…

Voici ce qu’ont donné les petits grains semés par vos soins ce lundi…

Heureusement que, dès le matin, Ghislaine m’a procuré un SAC pour porter tout ça!

C’est vrai, parce que :

Alors que PatchCath apportait de l’eau à notre MOULIN, et que Ecri’turbulente citait Alfred de MUSSET, A. MUSSET qui, ceci dit en passant ne m’a pas du tout amusée (désolée…), rien compris le gars…

 

Lydia a eu des envies de bouillon dès le petit-dej,

 

Lilou a tenu à conserver son grain de FOLIE!

 

Et Soène a VEILLE tout le monde à la baguette (d’Asphodèle)

 

Mind The Gap, de son côté, s’est creusé les méninges avec MALICE…

 

Carnetsparesseux, un peu perché, a vu un rhinocéros sur une branche, ici !

Il est chou…

 

Sans compter Laurence Délis qui ajoute son grain de SEL…

 

Célestine qui, en pleine saison de ski (Elle adore…) se voit déjà à la plage!

 

Et Asphodèle, la Grande Prêtresse au grand coeur, qui nous propose BLE !

Voici donc les mots :

SAC
MOULIN
BEAUTE
POULE
FOLIE
VEILLER
MALICE
ESSUYER
SEL
SABLE
BLE
PAPIER
PARSEMER
PEAU

Ce qui fait quatorze mots en tout, avec les trois que je dépose.

Vous pouvez en laisser un de côté si vous le souhaitez!

Vous avez jusqu’au vendredi soir, 20h00 pour déposer les liens de vos textes, ci-dessous!

Additif du 17 janvier : En déposant vos liens sous le billet, pourriez-vous indiquer le titre de vos oeuvres, pour celles qui en ont un bien entendu.

À très vite…

Source Gifs : giphy.com

53 réflexions au sujet de « Y a comme un grain… »

  1. hop hop allons garnir le sac de plein de mots ensablés, et veillons a semer les grains de blé
    pour récolter quelques papiers de beauté, voir de folie ou de malice
    Que ce bouillon de poule du soir apporte de l’eau à votre moulin sans essuyer de tempête
    de blé, arrosé de sel qui pourrait parsemer notre peau ! Hop hop
    à vos papiers et crayons la récolte est finie !

    Aimé par 3 personnes

  2. Ping : Histoire de Ramasse-Miette le petit coq | Carnets Paresseux

  3. Ping : Les Plumes d’Asphodèle – Mes Promenades Culturelles II

  4. Ping : Le dessus des mots | L'impermanence n'est pas un rêve

  5. J’adore l’expression de Chou Marylin, lorsqu’elle regarde passer le rhinocéros perché.
    Tu assures la relève d’Asphodèle avec brio, Emilie.
    Chouette. Et un grand merci car le net est plus vivant avec des personnes aussi espiègles.
    Bises ++++ à tous car l’espièglerie s’adresse aussi à tous. 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Ping : Tout un hiver, seule, en Cocagne | Carnets Paresseux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.