NOM D’UN TARABISCOT, VOICI LES TEXTES DES PLUMES D’ASPHODELE 2-2019

Bonjour à toutes et à tous

Voici les textes des participants aux deuxièmes PLUMES D’ASPHODELE de l’année 2019.

Dans l’ordre d’arrivée :

PatchCath  respecter les traditions
Adrienne  A comme Asphodèle
Ecri’Turbulente Le dessous des mots et des plumes
Ghislaine La criminologue
Soène  L’Etoile
Lydia La galette des rois
Carnetsparesseux Après, longtemps après la fin
Laurence Délis Le rouge de ses bottes de pluie
Nadége Entrer dans la lumière
Célestine Poulet rôti

Les mots à utiliser étaient les suivants :

 NUISETTE TRADITION TRENTE-SIXIEME FEVE NOIR TREFONDS ENVERS TARABISCOT BRETELLE MUSARDER ABONNEMENT ARCANE AFFOLER ARNAQUER
Vous pouviez en laisser un de côté, si vous le souhaitiez.

Voici ma participation juste en dessous.

Quand on aime…

Si ça continue, sa femme va croire qu’il le fait exprès ! « Profite donc de ton abonnement aux Urgences pour passer un scanner du crâne, tiens !». La blague !

Ça ne l’embête pas d’attendre. Y en a toujours un pour la ramener mais c’est par pure tradition, pour affoler les petites qui bossent, histoire de passer avant les autres ! Parce que s’il la pousse encore, la voix, c’est bien la preuve qu’il peut patienter. Comme les gamins qui ont la couronne sur la tête alors qu’ils n’ont pas la fève ! Y a un truc qui cloche, ça sent l’arnaque ! Pas besoin de connaître les arcanes du service, pour voir qu’ici les gens ne musardent pas ! Après, c’est sûr que pour lui, c’est plus facile. Il sait pour qui il est là !

Trente minutes que l’infirmière l’a mis dans le box.  À la trente-sixième, il ira jeter un coup d’œil dans le couloir. Rien à faire en plus ! Impossible de lire les infos collées au mur. On dirait qu’elles ont été mises à l’envers !

La revoir et lui dire :  Lucie, c’est moi, tu te rappelles ?.

Il l’a simplement croisé, quand il était venu la dernière fois. Tellement belle, après tant de temps…De ce qu’il croyait, elle avait quitté la région après…

Si j’avais pu te dire pourquoi, Lucie… J’étais trop jeune… Je ne savais pas ! Je t’ai aimée, tu sais ! Mais à dix-sept ans, quand on aime…

Des pas hésitent devant la porte coulissante. Il pense qu’elle réajuste sa blouse ou sa coiffure. Il se souvient de ses cheveux plein de pailles.

  • Qu’est-ce qui vous amène ?
  • Je me suis blessé avec mon tarabiscot.
  • Un tarabiscot ?
  • Une sorte de rabot…

Elle l’interroge et pianote sur le clavier de l’ordinateur, impassible. Il a beaucoup changé physiquement, c’est vrai. Mais son nom sur la liste aurait dû la faire tiquer.

  • Date du dernier rappel DTPolio
  • Il y a trois mois, j’ai dû tout refaire à ma dernière visite
  • Une attaque du tarabiscot ?
  • Une attaque du tarabiscot…

Elle sourit. Elle fait rouler le tabouret et s’assied juste en face de lui. Elle le regarde droit dans les yeux. Elle lui sourit encore. Elle a le cou long et fin des rats de l’opéra, et lorsqu’elle penche la tête sur le côté pour observer sa blessure, il aperçoit un bout de la bretelle noire de son soutien-gorge et il l’imagine dans ses bras. Il l’embrasse, la serre fort tout contre lui, la main glissant sous sa nuisette. Il lui murmure à l’oreille des mots d’excuses.
Pardonne-moi… Je n’ai jamais voulu te faire de mal…
Mais quand on aime à dix-huit ans…
Il sursaute. Il a l’impression d’avoir parlé. Elle, n’a pas bronché.

Il va falloir plusieurs points de suture. Je vais m’en occuper.

Il voudrait avaler sa salive, mais il se retient… Il est sûr que le bruit qui en ressortira trahira le tréfonds de ses pensées.

Combien ? dit-il la voix séche.

Elle ne répond pas. Elle sort un bref instant, revient avec le kit de suture. Elle le regarde en souriant et lui dit : « Quand on aime, on ne compte pas. »

Elle s’approcha l’aiguille à la main : « On se passera d’anesthésie, bien sûr... »

©Emilie Berd le 1erfévrier 2019

Prochain RDV des PLUMES D’ASPHODELE pour une nouvelle collecte le lundi 11 février.

52 réflexions au sujet de « NOM D’UN TARABISCOT, VOICI LES TEXTES DES PLUMES D’ASPHODELE 2-2019 »

  1. Ping : Le dessous des mots et des plumes – Écri'turbulente

  2. Sacré vengeance !!!!!!! Pauvre tarabiscot !! Il ne doit plus raboter aussi bien fatalement .mdr
    Pas pu lire Adrienne et Soene, lien morts !!
    Et puis , si si, mon texte à un titre !! (La criminologue) (d’abord !!!)
    A bientot

    J'aime

    • Coucou Ghislaine
      Oui une vengeance à froid tarabiscotée depuis longtemps 😀 😀 😀
      J’ai modifié le lien d’Adrienne
      Pour Soéne, le texte paraîtra plus tard, c’est peut-être pour ça…
      À plus (;) 😀 :D)

      J'aime

  3. ah mais je vais revenir voir ce qui se passe… Je ne savais pas que les plumes revenaient chez toi et j’en suis ravie… Je rentre de voyage, je fais l’anniversaire de mon petit Noé et je mets les mains sur le clavier pour voir les règles du jeu….
    avec le sourire

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : Les plumes d’Asphodèle (2) – Les mots de la fin

  5. Définitivement c’est TOI 😀
    Super chute comme toujours…mais non, c’est qu’à l’hôpital ils n’ont plus le temps d’endormir les gens, c’est pour le rendement. Elle ne se venge de rien, autant elle ne l’a même pas reconnu et pis il a qu’à pas jouer avec son gros rabot… 😀

    Aimé par 2 personnes

  6. Ping : Le rouge de ses bottes de pluie. | Palette d'expressions

  7. Peut-être que la prochaine fois, il se passera d’un p’tit tour aux Urgences 😆
    Tout a été dit, Leiloona, mais je me range à la majorité car ton dénouement m’a vraiment surprise !
    Je note le prochain Atelier.
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

      • 😆
        C’était déjà son habitude dans un autre temps 🙄
        Bien sûr, c’est le jeu, mais ça ne m’amuse pas… j’aime bien aussi grognonner 😆
        Bien sûr, à lundi, avant de partir à ma réunion du Club de lecture. Je repasserai le soir pour la récolte 😉
        En attendant, bonne fin de semaine et gros bisous

        Aimé par 1 personne

  8. Ping : Les Plumes avec Emilieberd – Ma vie soenienne

  9. Ping : Une petite plume mêlée à ta chevelure. | Palette d'expressions

Répondre à Mind The Gap Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.