Journal d’un voyeur

Chaque soir, dans un calme plat,
Quand j’ai terminé mon repas,
C’est un mets si délicieux
Pour mes yeux.

Elle, innocente, elle ignore
Que les courbes de son corps
Je les dévore à perdre haleine,
Madeleine…

Elle habite en face de chez moi,
Sa fenêtre est en contre-bas…
Ses reins, je les devine un peu,
Sous ses cheveux.

Ou lorsqu’elle se penche aussi
Pour ramasser un gant hardi…
J’entends bien plus que la Bête
Dans ma tête.

Dès qu’elle allume la lumière,
Je sens chauffer mes paupières
Brûlant de ce désir furtif
En négatif.

Là, elle ôte enfin son pull
Et le pose en funambule
Avec le reste de ses fringues
Sur une tringle.

C’est la buée de mes lunettes
Qui m’a poussé, sur internet
À m’offrir des jumelles
Pour voir ma Belle.

Depuis que je les ais, l’hiver,
Est la saison que je préfère
Et qui prolonge la scène,
Madeleine.

Elle finit toujours par ses bas
Que j’imagine filer, pour moi,
Ou nouer à ses chevilles.
Noires résilles.

Je freine l’idée saugrenue
De l’attendre au coin de la rue
Avec des fleurs ou bien un flingue.
Elle me rend dingue…

©Emilie BERD 7 janvier 2019

Source GIF : giphy.com

Ecrit pour l’Agenda Ironique de Janvier 2019 chez Carnetsparesseux

6 réflexions au sujet de « Journal d’un voyeur »

    • Bonjour Iotop
      Oui, et le GIF aussi, pour Hitchcock, pour le moins…
      C’est ce qui est née de la fameuse « jumeleine »… J’avais aussi en stock des jumelles dont l’une se serait appelée Madeleine…
      Voyez… Rien de très original…
      Merci de votre visite qui est toujours un plaisir

      Aimé par 1 personne

  1. Ping : La perfectible et lumineuse recette de la Jumeleine (mi parcours) | Carnets Paresseux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.