Les Crépuscules de Andrée CHEDID

Somptueux ou tourmentés
Les jours s’achèvent
Le temps fuit

La mélodie des couleurs
Succombe
À l’ouvrage des puits

Plongeant
Dans les profondeurs nocturnes
La vie cède
Aux scénarios de la nuit.

 

Andrée CHEDID dans le recueil Rythmes avec lequel je poétise aujourd’hui sur une idée de Gwénaëlle.

7 réflexions au sujet de « Les Crépuscules de Andrée CHEDID »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.