Aujourd’hui J’éviterai de dire 363/366

image

Aujourd’hui, nous avons chassé les mousses du jardin, les mauvaises herbes qui s’y pâmaient sans scrupule. Les chardons, pensais-je en les arrachant ne piqueront pas les doigts des enfants qui plongeront d’un geste sûre fouiller l’éclectique verdure pour ramasser les œufs en chocolat. Mais ce n’était pas là ce que pensait ma petite fille chérie qui face à ma barbarie pleurait, « mais ca leur fait mal, Maman ». J’éviterai de dire que c’est ridicule mais je n’ai pas cessé pour autant. « Ici, entre les plaques de la terrasse, ce n’est pas leur place, elles doivent s’installer ailleurs dans un endroit meilleur. »

Ma fille est partie, blâmant probablement la violence de son monde…

©Emilie BERD

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : Ok

2- Moins de 100 mots : 111 mots

3- Elément réel : ok

6 réflexions au sujet de « Aujourd’hui J’éviterai de dire 363/366 »

  1. Elle t’a prise pour Edward aux mains d’argent ? Ne me dis pas que tu lui as fait voir ce film ! 😀
    C’est ma nièce qui avait caché les oeufs et autres fantaisies chocolatées dans le jardin ! J’ai été sidérée du nombre des ronces planquées dans les buissons de rosiers ! ok, les deux piquent mais quand même ! Qui les a plantées là ? Et il a fallu que j’aille fourrager là-dedans ne voulant pas que le pitchoun se fasse griffer ! Vivement l’année prochaine, qu’il ne croit plus à ces fariboles ! Je me demande s’il ne nous couillonne pas un peu ! 😀 Bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s