Aujourd’hui j’attends n°298/366

imageAujourd’hui, je n’ai rien attendu de particulier! A vrai dire, quand je participe aux Plumes d’Asphodèle, le vendredi ressemble plus à une course qu’à une attente! Le temps file si vite lorsque l’on écrit! Ecrire m’expulse de la réalité. Je suis dans mon monde…Et c’est si bon!

©Emilie BERD

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : Ok

2- Moins de 100 mots : 47 mots

3- Elément réel : ok

4 réflexions au sujet de « Aujourd’hui j’attends n°298/366 »

  1. Moi, quand j’écris, j’ai la sensation d’un autre type de temps. Je ne dirais pas qu’il file vite ou lentement, non, c’est comme être dans une autre dimension…
    Aujourd’hui, j’aurais attendu TRES longtemps avant de pouvoir fuir des personnes toxiques… la vie est trop courte pour se laisser pourrir la vie !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s