Aujourd’hui douleur n°213/366

imageJe la sens lovée au creux de moi, prête à s’ouvrir, à fondre sur sa proie! Son seul souvenir me terrasse et à chaque assaut, je demande grâce, la supplie de m’oublier, lui hurle de ne plus me plier…Elle est ainsi, fidèle torture, qui vit à l’ombre de mes blessures. Elle est mon détestable corps qui se rappelle encore et encore…Alors, chut, il ne faut plus en parler au risque de la voir s’éveiller.

©Emilie BERD

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok.

2- Moins de 100 mots : 74  mots

3- Elément réel : ok

5 réflexions au sujet de « Aujourd’hui douleur n°213/366 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s