LA PETITE ETOILE QUI NE VOULAIT PAS PLEURER

Dans le ciel, il était une petite étoile qui adorait la Lune. On ne s’ennuyait jamais avec la Lune. Modeste, sans phare et réfléchie ! La meilleure des amies, et de loin, dans toute la galaxie! Les nuits sans elle paraissaient si tristes! Tristes à en pleurer ! Mais la petite étoile retenait ses larmes, car elle savait que la Lune reviendrait. Et à chaque fois qu’elle retenait ses larmes, à chaque fois, elle se mettait à gonfler !

Une grosse pierre fila tout près d’elle et de sa voix de pierre lui lança: «Attention à toi, tu vas exploser ! »

Mais la petite étoile ne voulait pas pleurer. Elle avait dans l’idée que ses sanglots la noieraient !
« Que deviendraient mes ardents feux ? Sans mystère, je deviendrais toute bleue. Comme cette vieille sphère que je croise parfois, et dont l’incandescence est murée en son cœur. Disparue ma chaleur, je n’aurai pour me réchauffer, que celle du Soleil, s’il veut bien rayonner ! Pas toujours à la hauteur, il se prend pour un Roi ! Voilà ce qui m’arrivera si je pleure ! »

Une comète énorme la frôla et de sa voix de comète lui siffla :
« Je vois bien que vous êtes terrifiée. Mais, très chère, vous allez lâcher ! Et si, par malheur, vous tombez sur la Terre, dispersée à sa surface par son atmosphère, plus que votre masse, c’est votre vie qui va changer! Et croyez-moi, vous n’avez rien à gagner ! Dans quelques milliers d’années, tout au plus, un enfant curieux aura aperçu un de vos morceaux semés par vos caprices. Craignez que dans sa poche, il vous glisse ! »
A l’abri d’une poche ? Sans lumière ?
« Et ce ne sera pour le mieux, soyez-en sûre, car il pourrait aussi bien vous jeter en pâture, vous abandonner au milieu de voyous (entre eux, ils se nomment « cailloux ») descendus des sommets terrestres pour envahir les plaines ou ce qu’il en reste ! »

Sur ce, la comète s’éclipsa.

Cela en était trop pour la petite étoile ! Quelle histoire, cette comète lui racontait là ! D’un coup, elle déversa toutes ses larmes et d’un coup, elle dégonfla ! Pas de destin tragique de planète asservie ! Pas d’étoile étiolée, d’éclat affaibli ! Autour d’elle se dessina un voile drapé qui brillait, insolent, dans la voie lactée…à en faire pâlir l’Etoile du Berger !

©Emilie BERD 27/10/2015

16 réflexions au sujet de « LA PETITE ETOILE QUI NE VOULAIT PAS PLEURER »

  1. Quel joli conte plein d’étoiles , à raconter le soir aux enfants pour illuminer leurs yeux et les faire rêver pour les endormir, les rassurer, j’aime beaucoup Emilie, bravo, quel talent! 🙂

    J'aime

  2. en ce moment dans le ciel, du côté de l’orient, il y a une grosse étoile très brillante (celle du berger) et à côté d’elle sur la droite, à 5 cm (ou années lumières) une plus petite qui ressemble beaucoup à celle de ton histoire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s