Aujourd’hui, on pourrait presque toucher n°138/366

image

On pourrait presque toucher le mouvement de la terre,
Sous la pulpe des doigts, sentir le frottement de l’air.
La pluie fait remonter une odeur de lait caillé.
Le ciel a laissé, sous l’horizon, ses couleurs d’été.
Les bruits de l’été hésitant s’éloignent en se dandinant.
Un peu plus, ils nous feraient bien le coup de l’été indien.
Mais le vent en sifflant interrompt leur danse : « On tourne, silence ! »

 

©Emilie BERD

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok

2- Moins de 100 mots : 70 mots

3- Elément réel : ok

 

7 réflexions au sujet de « Aujourd’hui, on pourrait presque toucher n°138/366 »

  1. comme c’est joliment dit ! Bravo. Il ne devrait faire que 10° demain matin à Pau. Comme d’habitude, dans les Pyrénées, à la mi-août, il n’est pas rare de voir les sommets saupoudrés de sucre glacé ! Brrr…. Bisous
    Je fais du ménage sur mon ordinateur, je viens de retrouver je ne sais combien de photos et vidéos de notre copain décédé dernièrement, j’en ai le cœur à l’envers. Entendre sa voix et son rire m’attriste et il me fait rire quand même. Quel espèce de clown ! Mais voilà ! Je vais faire des montages vidéos que je garderai bien précieusement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s