Aujourd’hui virilité n°127/366

image

Aujourd’hui je n’ai pas croisé d’hommes! Si je ne compte pas (même s’il compte beaucoup pour moi) mon courant d’air de mari (et oui, il faut bien qu’il y a un qui bosse!), il y a le vendeur de fruits dans ce camion qui m’a vendu des abricots et des pêches à un prix exorbitant…Je sais bien que ce point de vente n’est pas très bon marché, mais ma fille voulait des abricots…Et ce que femme veut…

©Emilie BERD

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok

2- Moins de 100 mots : 76 mots

3- Elément réel : ok

6 réflexions au sujet de « Aujourd’hui virilité n°127/366 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s