D’aujourd’hui, j’oublierai certainement demain que n°73/366

image

D’aujourd’hui, j’oublierais certainement demain l’intensité de cette frayeur qui m’a prise, lorsque je n’ai plus vu ma fille de 3 ans, parce qu’elle avait chuté, la tête la première, dans un fossé rempli d’eau !J’oublierais certainement les noms d’oiseaux dont j’ai affublé mon fils de 9 ans, quand je me suis rendue compte de ce qui s’était passé!J’oublierais certainement l’intensité de leurs pleurs tandis que nous courions vers notre maison pour lui donner une bonne douche bien chaude…Je n’oublierai pas que ma fille de 7 ans a essayé d’aider sa soeur, qui, glacée et trempée, nageait en plein désarroi. Mais j’oublierais certainement que je lui ai demandé de se taire pendant que je me débattais avec l’angoisse de la petite et du grand!

D’aujourd’hui, je me dirais probablement demain que c’était une belle journée, après tout!J’espère qu’eux aussi…

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok

2- Moins de 100 mots : 135 mots…

3- Elément réel : ok

Exercices de style consistant en l’écriture d’un texte, chaque jour, selon un thème imposé. Le texte, de moins de 100 mots doit être écrit sur le vif et en rapport avec des évènements réels de la journée.

 

 

12 réflexions au sujet de « D’aujourd’hui, j’oublierai certainement demain que n°73/366 »

  1. L’histoire s’est bien terminée et c’est l’essentiel de ce jour. Mais chacun en gardera sans doute un souvenir d’une intensité différente car bien personnelle. Voilà de quoi accentuer tes angoisses de maman… Ne les laisse pas gagner hein !

    J'aime

  2. oh bon sang, que tu as dû avoir peur ! Et eux donc ! Voilà un sujet du jour dot tu risques de te souvenir quoique tu en penses ce soir ! Mais ce sera plus tard, avec le sourire. Les enfants, lorsqu’ils sont grands, aiment bien les anecdotes ayant trait à leur enfance et à leurs frasques. Ils aiment qu’on se souvienne d’eux, peu importe la manière. Bises;

    J'aime

    • En effet, je m’en souviendrai demain…ne serait-ce que par les traces qui ne seront pas cicatrisées…Mais peut être un peu moins intensément…
      Au coucher, elle m’ a raconté que lorsque j’étais petite (elle parlait bien de moi), j’étais tombée dans une « mare toute beurk »…Et elle m’a demandé si j’avais pleuré…Trop mignon…Je lui ai répondu que oui, bien sûr!

      Aimé par 1 personne

      • dis-lui que tu connais quelqu’un qui est tombé dans le fossé en faisant du vélo ! Enfin non…en voulant poser le pied droit sur l’herbe (le gauche était posé déjà) tout en voulant rester sur la selle. Fossé caché par l’herbe haute, pataplan, dans le fossé ! Mais…il n’y avait pas d’eau ! Juste des gens qui passaient et qui se moquaient ! Ne lui dis pas que c’était moi ! 😀 (l’an dernier, au mois d’août) 😀

        Aimé par 1 personne

  3. Quelle peur tu as dû avoir ! Bien plus qu’eux sans aucun doute ! Ils n’ont pas encore une conscience suffisante du danger. Eux ne se souviendront probablement que de ta peur. Je n’avais pas compris que tu en avais trois, je pensais que tu n’en avais que deux. Quelle énergie cela demande !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s