Aujourd’hui je n’aime pas n°66/366

image

Aujourd’hui, je n’aime pas les adieux…Je n’aime pas les fins de manière générale et là, c’est bientôt la fin de l’année scolaire… Si, si. les réunions de rentrée pour LA première rentrée scolaire, les heures d’adaptation, les spectacles de fin d’année, les inscriptions aux activités de septembre, tous ces petits évènements s’enchainent discrètement, et nous poussent doucement vers la fin de l’année scolaire…Alors, je ne veux pas nier que cela fleure les vacances, les coups de soleil et autres piqûres de moustiques…les éléments indispensables de l’été…MAIS le professeur d’équitation de mes enfants vient de nous apprendre qu’elle partait en septembre…

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok

2- Moins de 100 mots :100 mots

3- Elément réel : ok

Exercices de style consistant en l’écriture d’un texte, chaque jour, selon un thème imposé. Le texte, de moins de 100 mots doit être écrit sur le vif et en rapport avec des évènements réels de la journée.

11 réflexions au sujet de « Aujourd’hui je n’aime pas n°66/366 »

  1. En vieillissant c’est un autre rythme qui s’impose, moins lié au rythme scolaire en tout les cas… Avec aussi d’autres adieux… D’autres tracas…

    J'aime

    • Marlaguette
      J’imagine bien…Là ce n’est pas un drame…mais cela a été une surprise car elle n’a pas voulu en parler trop tôt…
      J’espère que la motivation de mes lutins (pour reprendre ton mot😉) ne tenait pas seulement à sa personnalité…
      Je t’embrasse

      J'aime

  2. Je disais exactement la même chose hier: je n’aime pas les fins.
    Heureusement, chaque fin est suivie du début d’autre chose…
    Bisous ma belle
    ¸¸.•*¨*• ☆

    J'aime

    • Célestine
      J’ai lu ton billet tout à l’heure! Je n’avais pas vu…Suis un peu à la bourre!
      Les choses changent et effectivement, comme tu l’écris, c’est plus souvent par cycle…Bisous Celestine

      J'aime

  3. Ce que je n’aime pas en juin c’est la nuit qui tombe si tard , le petit qui ne veut pas aller se coucher et qui n’arrive pas à se lever pour aller à l’école le lendemain …
    Bisessss Émilie 🙂

    J'aime

  4. On sent bien la nostalgie dans ton billet… Quand les choses se terminent, il nous faut faire un effort pour en inventer d’autres, qui, à leur tour, nous procurerons du plaisir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s