Aujourd’hui, comme un touriste n°63/366

image

Aujourd’hui, j’ai eu comme un doute… C’est vrai que j’écris beaucoup plus qu’avant…et je blogue plus qu’avant (pour le coup, indéniable, mon blog arrivant bientôt à ses 5 mois)…

Je craignais que mes enfants me voient, à la maison, comme une touriste…En fin de compte, si l’on en juge par l’accueil au petit déjeuner, je crois qu’ils se sont bien adaptés!

IMG_0097

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok

2- Moins de 100 mots :60 mots

3- Elément réel : ok

Exercices de style consistant en l’écriture d’un texte, chaque jour, selon un thème imposé. Le texte, de moins de 100 mots doit être écrit sur le vif et en rapport avec des évènements réels de la journée.

 

 

Quand l’envie s’échappe,
Que tout s’effondre autour
Que le dégout me rattrape
Et s’impose sans détour,
Je sens la nausée piquée
Au creux de l’estomac.
Pas la peine de forcer,
ça ne sortira pas…

Le ciel s’assombrit
De la ronde des vautours.
Les rires s’amplifient,
Plus de contre que du pour.
Aucune fuite efficace,
C’est ici que l’on joue.
Mes larmes laissent des traces
Sur leur terrain de boue.

Le fléau se déplace,
Moissonne nuit et jour.
La violence terrasse
Quelques restes d’amour.
Fille de l’homme,
Elle le nourrit maintenant.
Le ver a mangé la pomme
Pourri Eve et Adam.

Quand l’envie dérape,
Que reste t-il alors ?
Le contrôle qui échappe
Un virage et l’on sort.
Le moteur intrépide
Etait juste un mirage.
Je sens le goût acide
Le long de l’œsophage.

© Emilie Berd 30/05/2015

Aujourd’hui la peine de n°62/366

image

Aujourd’hui, c’était bien la peine d’aller chez le coiffeur!Je fais décolorer une base qui sans quelques mèches d’éclat serait tout simplement marron, voire marron sale!

Bref, alors que j’allais dans l’idée de me faire belle, en quelque sorte, les 45 minutes que j’ai passées chez le coiffeur m’ont démonté le moral! La musique…la musique était terrible…Une salle de boite de nuit 80’s! Mais, je venais rajeunir, moi! Me refaire faire une tête! Là, c’est 25 ans que j’ai pris dans la tête et pas que du bon! A un tel point que j’ai demandé à la coiffeuse si c’était une cassette !

 

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok

2- Moins de 100 mots :99 mots

3- Elément réel : ok

Exercices de style consistant en l’écriture d’un texte, chaque jour, selon un thème imposé. Le texte, de moins de 100 mots doit être écrit sur le vif et en rapport avec des évènements réels de la journée.

Aujourd’hui bijou n°61/366

image

Aujourd’hui, je vous présente ce collier magique, à la facture minutieuse et sans égale, puisque les perles ont été enfilées par des doigts de fée.collier

Pièce unique, ce fabuleux collier permet à celui ou celle qui le porte:

– de se voir pousser une paire d’ailes dans le but « de voler avec les autres papillons »;

– de se transformer en poney trottant et galopant sur le carrelage de la cuisine;

– de devenir une princesse ou un prince chantant à tue-tête (enfin surtout la mienne) dans le salon.

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok

2- Moins de 100 mots : 84 mots

3- Elément réel : ok

Exercices de style consistant en l’écriture d’un texte, chaque jour, selon un thème imposé. Le texte, de moins de 100 mots doit être écrit sur le vif et en rapport avec des évènements réels de la journée.

Aujourd’hui, pris entre les deux n°60/366

image

Aujourd’hui, mon bébé est pris entre le désir de grandir et celui de stagner. (Stagner? Et bien, c’est le mot…) Ma petite chérie sait qu’elle va bientôt aller à l’école…Et exprime un irrésistible besoin d’avancer…Mais elle a peur et elle pleure, comme si exister pour elle même me ferait ne plus l’aimer…

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok

2- Moins de 100 mots : 52 mots

3- Elément réel : ok

Exercices de style consistant en l’écriture d’un texte, chaque jour, selon un thème imposé. Le texte, de moins de 100 mots doit être écrit sur le vif et en rapport avec des évènements réels de la journée.

Aujourd’hui, beaucoup trop de n 59/366

image

Aujourd’hui, beaucoup trop de paperasse, beaucoup trop de répondeur, de messagerie, beaucoup trop d’intermédiaire… Beaucoup trop de rationalisation irrationnelle, de simplification complexe, de transparence dévoyée…

Et quand ce monde se rappelle à moi, puisque l’on vit dans celui-là,j’ai l’impression que mes ailes sont coupées, que les courants thermiques se sont affolés. Beaucoup trop d’électricité pour m’envoler…Je reste collée à terre…Quand le réel me rattrape sans sommation, impôts, carte vitale, administration…et autre défit austère…la vie n’est donc pas faite pour rêver!

Je prends mes jambes à mon cou, mais à tous les coups et sans crier gare, les papiers gris et les bureaux blafards me clouent au sol!

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok (« au sol me clouent » aurait été plus joli)!

2- Moins de 100 mots : 107 mots

3- Elément réel : ok

Exercices de style consistant en l’écriture d’un texte, chaque jour, selon un thème imposé. Le texte, de moins de 100 mots doit être écrit sur le vif et en rapport avec des évènements réels de la journée.

Aujourd’hui, une pensée sauvage n° 58/366

image

Aujourd’hui, ai-je eu les idées bien sages? Je cherche au fond de moi-même…Pas de bruit de pensées sauvages…Des ondes sereines pour ceux que j’aime…A moins que des flux, évanouis dans l’instant se dérobent désormais à ma conscience…Des pensées sauvages j’en ai pourtant, mais faut-il préserver les apparences? C’est plutôt dans la danse des ombres, qu’elles remontent à la surface faisant l’effet d’une bombe, lorsque la lumière trépasse.

Aujourd’hui, ai-je eu les idées bien sages? Je cherche au fond de moi-même…Pas de bruit de pensées sauvages…Des ondes sereines pour ceux que j’aime..

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok

2- Moins de 100 mots : 91 mots

3- Elément réel : ok

Exercices de style consistant en l’écriture d’un texte, chaque jour, selon un thème imposé. Le texte, de moins de 100 mots doit être écrit sur le vif et en rapport avec des évènements réels de la journée.

Aujourd’hui, contre n°57/366

image

Aujourd’hui, je suis contre la pollution aux particules fines, même s’il faut avouer qu’un petit saut (de géant pour moi, mais de puce pour l’humanité) de quelques kilomètres en voiture pour aller chercher le soleil est bien appréciable…

Je suis contre la paresse, même s’il faut bien avouer que mes ronflements (de fourmi selon moi, de titan selon mes enfants) ont fait l’éloge de la sieste…

Je suis contre la crème solaire, même s’il faut bien avouer que le rouge (écrevisse vers 11h00, cramoisi passé 16h00) ne me sied guère…

Je suis contre rien, ou presque tout…Les frontières sont plutôt floues!

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok

2- Moins de 100 mots : 101 mots

3- Elément réel : ok

Exercices de style consistant en l’écriture d’un texte, chaque jour, selon un thème imposé. Le texte, de moins de 100 mots doit être écrit sur le vif et en rapport avec des évènements réels de la journée.

Aujourd’hui (enfin celui d’hier), c’est mécanique n°56/366

image

IMG_0092

Aujourd’hui, l’amitié entre enfants…La prise rapide de l’affection…

Les petites histoires, les petites chansons, les grands rires et les faux pleurs…C’est mécanique!

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok

2- Moins de 100 mots : 22 mots

3- Elément réel : ok

Exercices de style consistant en l’écriture d’un texte, chaque jour, selon un thème imposé. Le texte, de moins de 100 mots doit être écrit sur le vif et en rapport avec des évènements réels de la journée.

Fragments d’aujourd’hui dont Hitchcock aurait fait un film n°55/366

image

Le 23 mai 2015, dans un camping « vert » près de Montélimar.

Tout est calme. Un jeune couple, un beau brun ténébreux et une blonde à la taille de guêpe, sirote un verre de rosé sur la terrasse de la cabane louée pour cette fin de semaine.

Un bourdonnement grave interrompt le silence.

Les antagonistes regardent sur leur gauche et découvre un frelon…mais ne s’inquiètent pas pour autant…

Le bourdonnement se fait plus intense jusqu’à devenir assourdissant…

Une énorme nuée de frelons assombrit le ciel…

Ainsi commence « Les frelons ».

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok

2- Moins de 100 mots : 86 mots

3- Elément réel : euh…J’ai vu un frelon…

Exercices de style consistant en l’écriture d’un texte, chaque jour, selon un thème imposé. Le texte, de moins de 100 mots doit être écrit sur le vif et en rapport avec des évènements réels de la journée.