Aujourd’hui contre le mur n°11/366

image

Aujourd’hui contre le mur, les vélos ne sont pas restés.

Ils ont tourné toute la journée sous ce soleil presque d’été.

Ils ont laissé des traces de gomme sur la terrasse dont le premier orage s’occupera.

Et ils dormiront, l’un sur la pelouse, l’autre sur les graviers parce que, contre le mur, ils ne veulent plus rester!

 

366 réels à prise rapide proposés par Raymond QUENEAU

1- Ecrit sur le vif : ok

2- Moins de 100 mots : 57 mots

3- Elément réel : ok

Exercices de style consistant en l’écriture d’un texte, chaque jour, selon un thème imposé. Le texte, de moins de 100 mots doit être écrit sur le vif et en rapport avec des évènements réels de la journée.

18 réflexions au sujet de « Aujourd’hui contre le mur n°11/366 »

    • Valentyne
      Les fourmis!Si chères à B. Werner!
      La derniere discute beaucoup, beaucoup avec les fourmis (et tout ce qu’elle trouve)😄😄
      Tu as raison! Seuls une bonne partie de l’année, les vélos s’ennuient! Sans parler de leur terrible condition de vie pendant l’hiver! (Non, mais, quatre mois dans le garage, c’est une vie! Alors que les skis ont le droit de sortir, eux! C’est leur revanche, nah!)
      Je t’embrasse

      J'aime

  1. Hé hé chez nous aussi les vélos ont quitté leur torpeur hivernale… le grand vélo rouge arpente les rues du village guidé de main de maître par un grand garçon qui est super heureux de cette nouvelle indépendance, et le petit vélo rose qui fait inlassablement le tour de la petite place devant la maison conduit par une petite fille ravie de pouvoir promener sa poupée préférée sur le porte bagage!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s