Avec le temps

Avec le temps,
Tu apprivoiseras les démons dans ton cœur.
Tu balaieras de ta tête les sourires moqueurs.
Tu calmeras ta colère, le nez dans mon cou.
Tu chasseras l’idée de rendre coup pour coup.

photo 5

Avec le temps,
Tu oublieras toutes les menaces et les insultes.
Tu chemineras, fier, dans le monde des adultes.
Tu nieras les violences que la planète porte.
Tu verras des raisons pour agir de la sorte.

Avec le temps,
Tu te rappelleras ma morale et ses fictions.
Tu en relèveras toutes les contradictions.
Tu ne perdras plus de temps à me contredire.
Tu penseras certainement que c’est ça vieillir.

octobre 2012

Mais mon enfant,
Quelle que soit ta route, quels qu’en soit le prix,
Les bleus, les doutes, les nombreuses insomnies.
Ne prête pas attention à ces prêches voraces
Qui veulent t’enfermer dans une carapace.

©Emilie BERD 17/03/2015

Les photographies et images sont personnelles et ne sont pas (comme le texte) libres d’utilisation.

15 réflexions au sujet de « Avec le temps »

  1. Ces phrases « Tu chasseras l’idée de rendre coup pour coup. »
    et
    « Ne prête pas attention à ces prêches voraces
    Qui veulent t’enfermer dans une carapace. »

    ont un énorme écho en moi. Merci, elle sont très belles.

    J'aime

        • Asphodele
          Ah ça! Pour hurler, j’ai hurlé! 😄J’ai hurlé contre la lune, mais pas vraiment à la lune!
          Elle m’a enlevé le soleil au moment le plus « chaud » de la journée (vu la saison, hein,). Son ombre m’a déprimé et depuis…le soleil vexé, se cache derrière les nuages! Mais bon, à part hurler, je ne peux rien y faire, alors je me tais😉
          Je t’embrasse

          J'aime

    • A mon fils… Une phrase dite par une professionnelle de l’éducation évoquant sa sensibilité due à son jeune âge et par là son manque de maturité…J’ai répondu que c’était dans son caractère et que l’âge n’y changerait rien…Cette petite phrase m’a touchée en plein coeur😉
      Merci Valentyne et tres bonne soirée!

      J'aime

  2. Tu es super douée ! Excuse-moi de te le dire, mis je ne trouve pas d’autres mots. Tu vas au fond des chose, tu les dis avec une infinie délicatesse, mais punaise, tu as tout compris de la vie ! Ton fils a une chance inouïe d’avoir une maman comme toi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s