Les plumes d’Asphodèle n°42

Logo Plumes aspho 4 ème tiré du tumblr vanishingintoclouds

Les mots imposés étaient Douceur, printemps, déserter, sommeil, chaleur, renaissance, air, bernard-l’hermite, édredon, paresse, plume, aile, volupté, insouciance, liberté, vaporeux, virevolter, cigogne, nuisette, ubac, univers, urgence.

 

 

 

VIE

Assaillie de toute part, le temps passe et j’essaie d’en rire.
J’imagine les départs, et regarde en face les souvenirs.
Mon insouciance s’est trompée de chemin.
Elle ne me suit plus. Elle m’a lâché la main.

Aurais-je perdu ma liberté quand la leur commence à virevolter?
« Non, la cigogne n’apporte pas les bébés. »

Pourrai-je rester planquer ? Sous l’édredon, je paresse.
ça y est, Maman a déserté… pété un plomb…une petite baisse.
Je pourrai peut-être me cacher dans ma coquille.
Le bernard-l’hermite a la vie facile.

Céder aux lois de l’univers. Eviter le risque et ses mystères.
«Non, dans le mot Ubac, il n’y a pas d’air. »

La douceur flotte dans le chant des oiseaux.
Les rayons vaporeux écartent les rideaux.
Les enfants prennent leurs ailes en vélo
Je m’agite pour faire peur aux corbeaux.

Finies les nuits sans sommeil, en nuisette, gelée, dans le salon
C’est un autre genre de réveil qui me fait tourner en rond.
Des Urgences, je connais par coeur le chemin.
« Roule un peu plus vite. Ce n’est sûrement rien. »

Aurais-je des plumes dans le cerveau ? Est-ce trop tard ou trop tôt ?
« Non, chéri, les humains ne changent pas de peau ».

Voilà que revient le printemps. Plutôt banale, cette renaissance !
Il fait le même coup tous les ans, et on avale sans résistance.
A la recherche d’une éphémère volupté,
Apéro, grass’mat., on s’y croirait…

Je suis décidée comme hier. C’est juste que je ne sais plus quoi faire.
« Non, ma puce, la vie n’est pas un enfer. »

La chaleur flotte dans le chant des oiseaux.
Les couleurs vives écartent les rideaux.
Les enfants prennent leurs ailes en solo
Je m’agite pour les faire voler plus haut.

© Emilie BERD 12/03/2015

49 réflexions au sujet de « Les plumes d’Asphodèle n°42 »

  1. Coucou Émilie
    Un texte étrange où on te sent à la fois exténuée , inquiète et prête pour une nouvelle naissance

    J’ai beaucoup aimé ce « mélange d’émotions  »
    Mention particulière pour « Les enfants prennent leurs ailes en solo »
    Bisessss

    J'aime

    • Coucou Valentyne
      Merci beaucoup!
      En fait, le texte en lui-même a été inspiré, en plus des mots de la collecte d’Asphodele, par des difficultés éprouvées par mon fils à l’école.
      La nouvelle naissance que tu évoques correspond, je pense, à la rage que je ressens face à la situation et à mon impuissance…
      Je t’embrasse

      J'aime

  2. Ping : LES PLUMES 42 – LES TEXTES DE MARS 2015 ! | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

  3. Coucou Emilie
    Un texte qui joue avec les lieux communs au sujet du printemps. Et oui, elle est « banale », et on a tendance à l’oublier (et les journalistes d’en faire les gros titres de leurs journaux).
    J’aime beaucoup les notes d’espoir dans ton texte.

    J'aime

    • Merci Asphodele
      C’est l’ambivalence évidente que l’on ne veut pas toujours voir ou admettre quand on est maman. Ceci dit, à part les mésaventures de mon fils, en ce moment, tout va bien! Ce sont les mots de ta collecte qui se sont installés, je n’ai pas envie de rester sous l’édredon.Mais ça m’est arrivé…
      Je t’embrasse

      J'aime

  4. Beaucoup d’idées, de thèmes, de sentiments dans ton poème! bravo! Ah! ces enfants, ce qu’ils nous en donnent des soucis! Et crois ma longue expérience, ce n’est jamais fini! j’ai beaucoup aimé les deux derniers vers, en particulier : « Les enfants prennent leurs ailes en solo
    Je m’agite pour les faire voler plus haut. » C’est vrai qu’il en faut de l’énergie, de l’amour et du dévouement pour les faire voler plus haut!

    Aimé par 1 personne

    • Claudialucia
      Quand j’ai lu le message que tu as laissé aujourd’hui, j’ai vérifié dans les indésirables et je l’ai trouvé😳Je ne sais vraiment pas pourquoi… Les mystères de la technique…
      Merci beaucoup pour ton commentaire qui m’enchante. Il est doux aussi d’avoir des encouragements et des conseils!
      Bises

      J'aime

  5. Il ne faut pas désespérer, ton fils fera sa petite vie et tu verras dans quelques années tu en rigoleras ‘enfin je l’espère). Mon fils a eu beaucoup de difficultés cela n’a pas empêché qu’il ait son bac et son BTS.
    Ton texte est très joli et je voudrai savoir écrire aussi bien que toi.
    Bon dimanche

    J'aime

  6. J’adore ton texte, je me suis vraiment régalée à le lire, « je m’agite pour les faire voler plus haut » des images pleines de suggestions. Et je m’y suis reconnue il y a quelques années, dur d’affronter les enseignants. Bises et courage !

    J'aime

    • Monesille
      Merci beaucoup pour ta lecture et tes encouragements.
      Je pars au front demain 😀 J’ai plutôt confiance dans l’équipe enseignante mais je crains que l’on me dise que ce qui peut être fait est fait et qu’on ne peut guère faire plus…Mais ça fait parti de mon travail de maman!
      Je t’embrasse

      J'aime

      • Le travail d’une maman est aussi de protéger son enfant de vison extérieure réductive à un passage scolaire parfois chaotique. toi tu sais ce qu’est ton enfant, l’équipe enseignante ne voit qu’un aspect extérieur. Fais toi aider si tu sens que les deux ne coïncident pas, je parle d’expérience.
        Je t’embrasse aussi.

        J'aime

        • Je me doute que la route sera difficile! 😉Et c’est aussi une façon de montrer à mes enfants que la fuite n’est pas une solution…Pas toujours la première à envisager en tout cas… Merci pour tes conseils avisés!

          J'aime

  7. Je ne retrouve plus le message que je t’avais laissé hier??? Je disais que je reconnaissais le vécu de la maman (que je connais bien!)… Et que je trouvais l’image des deux derniers vers (pour ne citer que ceux-là!) à la fois très poétique et très juste : « Les enfants prennent leurs ailes en solo
    Je m’agite pour les faire voler plus haut. » Et quelle énergie il faut!

    J'aime

  8. Je nous sens des points communs à travers ton texte, ce désir incontrôlable de ne pas perdre l’insouciance dans laquelle nous avons été bercées.
    J’ai bien aimé le rythme de ton texte.
    Bravo et merci pour ce partage.
    Bises amicales.
    Domi.

    J'aime

  9. On sent une vie bien difficile, pleine d’inquiétude, d’incertitude et d’accompagnement. Que c’est beau ta poésie!
    Si si la cigogne vient d’apporter un bébé chez ma fille, ce vendredi! Je suis un peu gaga!

    J'aime

  10. Mais c’est un très beau texte pour une chanson, Emilie.
    Une chanson douce et triste, « étrange » je suis bien d’accord avec mes compères Valentyne et Edualc 😉

    Ne t’en fais pas trop quand même pour ton fils, le métier de plombier rapporte plus qu’un Bac + 5 sans spécialisation…
    Et puis, il a juste besoin, peut-être, de trouver sa place, de plus d’attention, ou bien tout simplement il est surdoué, ne voit ou n’entend pas bien ?… Il y a forcément une réponse à tes interrogations.
    Bon courage et gros bisous

    J'aime

    • Coucou Soene
      Parmi tes propositions, tu as tapé juste.Mais bon j’hésite à entrer dans les détails sur un blog, même avec un pseudo😄
      Il ne s’agit pas de difficultés scolaires à proprement parlé, plutôt de harcèlement…
      L’entrevue s’est bien passée hier et je vais veiller.
      Merci pour tes encouragements…
      Si je disais quel air à inspirer ce poeme, je crois que je serais conspuer😄😄😄
      Gros bisous

      J'aime

  11. Etre parent, tout un programme;
    J’ai eu des soucis du même ordre avec un de mes enfants; on voudrait tellement que leurs vie d’enfant soit un long fleuve tranquille; mais la cruauté se met parfois en travers du chemin.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s