SIRENES

Depuis hier, je pense beaucoup aux sirènes…J’ai la chanson « Petite sirène » de Francis CABREL qui tourne en boucle dans la tête ! Cette douce berceuse murmurée dans l’obscurité alors que la ville dort encore…

Les créatures amoureuses d’un enfant espiègle, jalouses de celle qui veut l’extraire de son pays imaginaire…joueuses, taquines, un peu trop femmes pour ce garçon qui ne veut pas grandir…

Les vierges des mers séduisant les navigateurs, démêlant sur les récifs, leur longue chevelure comme les pêcheurs démêlent leur filet… renversant les embarcations, entrainant leurs proies humaines au fond des Océans…sanguinaires, sans pitié…

La Petite Sirène d’Andersen qui s’etait perdue, attirée par le chant de sortilèges, tentée de marcher sur les voies de l’amour…qui a, malgré ses erreurs, atteint le ciel, parce que son âme était limpide comme de l’eau claire…De la mer au ciel en passant par la terre…épargnée du feu de l’Enfer grâce à un coeur sans mélange…
Une princesse parmi les ondes…Une rose dans les buissons…

Le Pere et son trident, impuissant, souhaitant dérober sa fille à l’aube…
Les sons stridents des véhicules de la police Danoise…
Je vois cette statue de Copenhague et je l’imagine noyée dans ses propres larmes…

6 réflexions au sujet de « SIRENES »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s